Défense contre la mer

Réception des travaux expérimentaux des 60 bornes et lancement de l'étude de suivi morpho-sédimentaire

Environnement

Publié le mardi 22 décembre 2015

Réception des travaux expérimentaux des 60 bornes et lancement de l’étude du suivi morpho-sédimentaire

Dans le cadre de ses compétences liées à la défense contre la mer, la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie, réceptionne le 21 décembre 2015, les travaux expérimentaux effectués sur la plage des 60 Bornes, à Saint Hilaire de Riez. Dans le même temps est lancée son étude de suivi morpho-sédimentaire.

Objectif :

Réaligner le trait de côte en supprimant les ouvrages proéminents (enrochements) qui induisent des effets néfastes tout en privilégiant le retour à une protection naturelle.

Ainsi, dans le cadre de l’observatoire du littoral de la Communauté de Communes, il est désormais possible de suivre et étudier les effets de la suppression d’un ouvrage en enrochements sur le cordon dunaire des 60 Bornes et de le comparer à la zone des Salins, secteur identique en tout point avant les travaux (même morphologie, même exposition, mêmes enrochements, granulométrie identique).

Ces comparaisons morphologiques s’étaleront sur deux années et s’articuleront autour de deux axes :

  • Un suivi très local, permettant de comparer l’impact des forçages climatiques sur le trait de côte réaligné des 60 Bornes par rapport à celui en enrochements proéminents des Salins.

    1

  • Un suivi surfacique des deux zones permettant de modéliser numériquement le terrain en 3 dimensions. Cette modélisation permet de quantifier des volumes de sable et de suivre l’évolution de la dynamique sédimentaire des deux zones.

    2

  • La confrontation de ces observations, sur chacun des deux sites, avec les paramètres des forçages climatiques, permettra d’étudier la conséquence d’un ouvrage proéminent dans la dynamique sédimentaire d’un estran par rapport à une protection sableuse rectiligne.

 

 

Partager cette page sur :