Lancement des travaux sur les secteurs des Mouettes, des Becs et des Demoiselles

La Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie, dans le cadre de sa compétence Défense contre la Mer, lance les travaux de confortement des ouvrages classés ISC (Intéressant la Sécurité Civile) sur les secteurs des Becs, des Mouettes et des Demoiselles à Saint Hilaire de Riez

Travaux

Publié le lundi 18 janvier 2016

A ce titre, elle a reçu Monsieur le Préfet de Vendée le 11 janvier dernier, plage des Mouettes, puisque suite à la tempête Xynthia, les collectivités territoriales de Vendée et l’Etat se sont mobilisés pour promouvoir une gestion intégrée des risques littoraux dans le cadre de Programmes d’Actions de Prévention des inondations (PAPI).

 

Les secteurs des Becs, des Mouettes et des Demoiselles à Saint Hilaire de  Riez ayant été particulièrement impactés à l’hiver 2013 – 2014, la Communauté de Communes s’est fixée pour objectif de reprendre le réalignement du trait de côte, afin de minimiser les effets de bords sur les secteurs environnants.

 

L’opération est réalisée dans le cadre d’un subventionnement relatif à deux types de fonds :

  • Le fond Barnier qui couvre les opérations de rehausse des ouvrages à hauteur de 40 % (exemple du Quai Gorin, création d’ouvrage et surélévation) ;
  • Les fonds régionaux qui traitent les travaux dans le cadre de la gestion durable du trait de côte, à 25 %.

 

Ces opérations sont couvertes par le PAPI de la Baie de Bourgneuf, mais restent sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie.

 

Les travaux engagés sont soumis à subventions dans la cadre de la convention de gestion durable du trait de côte, en partenariat avec l’État, le Conseil Départemental et le Conseil Régional. Chacun s’engage ainsi à financer les travaux : 25 % pour l’État, 15 % pour le Conseil Régional et 15% pour le Conseil Départemental et 45 % pour la Communauté de Communes. La ville de Saint Hilaire de Riez est partenaire pour le financement des éléments d’accès aux plages ainsi que le mobilier urbain.

 

 

Partager cette page sur :